1 avr. 2015

Shhhhhhhhhhhh

Oh. Le joli vent. Il a soufflé si fort que la porte en cerisier est sortie de ses gonds. la voilà qui joue le galop du cheval, mors aux dents . la voilà qui laisse échapper ses entrailles, le vent les saisit, un tour de danse, ah ah ah, le joli vent, il étripe le petit placard de cerisier, l'éventre, en tire tout un bouillonnant froufrou . Il précipite le twill de soie, oh le léger twill, oh la miroitante soie soie ssssoie , dans le thé vert : de l'or, de l'or . les tripes soyeuses, reflets mordorés, du petit placard de cerisier tricotent un cache-nez à mon cerveau du soir , et 





un trésor des mers, un trésor du port, passion naissante dans la soie et la dentelle ; et 
les beaux restes de la mariée, qui jamais ne se décomposent ; et

la lune
la lune
la lune
à portée de soi


Mobile Lune Précieuse . twill de soie teint main, dentelle très ancienne, verre poli en petite mer, laiton, cosmonaute cinquantenaire, perles perles perlouse



3 commentaires:

  1. Le cosmonaute a rendez-vous avec la Lune... La Lune le voit-elle?? Fort joli mobile, texte envolé.

    RépondreSupprimer
  2. Mais que c'est beau! Mon Pépin serait conquis...

    RépondreSupprimer
  3. Acheté aujourd'hui à la galeire Pop Up, bravo !

    RépondreSupprimer

Bonjour, merci d'être passé dans ma cabane virtuelle . Si vous laissez une trace, je répondrais ici. A bientôt