11 déc. 2014

laine



11 décembre : mouton 
et même, 10 décembre : Là-haut 
et même, 9 décembre contenait 10 et 11 (bien vu, Mère Castor)

donc, je moutonne, tu moutonnes, nous moutonnons, là-haut 
1 . 2 . 3 . 4
et oublions cette journée
de plomb
comme le ciel
1 . 2 . 3 . 4
je dors
mouton noir

Ô Marraine, ces mots de Camille :

"A l'orée de la berge et du large
l'est une étrange vallée
où languit dans les bleus pâturages
un jeune berger
allongé dans le lit de la vague
il garde sans regarder
ballotés dans les flots sous l'orage
les moutons égarés

Si tu gardes à l'intérieur ce qui te guide à l'extérieur 
alors vu de l'intérieur
tu ne changes pas
si tu gardes à l'extérieur ceux que tu guides à l'intérieur
alors vu de l'extérieur
ça ne changera pas

(...)"

mobile Marchand de sable / Alfred on the moOn

4 commentaires:

  1. sublime mouton noir, petit frère des nuages

    RépondreSupprimer
  2. Là-haut les moutons s'envolent...

    RépondreSupprimer
  3. mobile à faire craquer le marchand de sable

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques mots, et mobiles qui font rêver!

    RépondreSupprimer

Bonjour, merci d'être passé dans ma cabane virtuelle . Si vous laissez une trace, je répondrais ici. A bientôt