26 oct. 2011

23 & 25


D'abord,
l'encre du ciel,
la virgule lune,
la Lady emmitouflée de printemps ;
à l'aube, nous cueillons des trésors de pacotille :
du rétro de verre, des images jaunies, des rêves poussiéreux à construire.

Plus tard,
il pleut de l'or,
crépuscule d'orage .



3 commentaires:

  1. Ho ho ! Nous étions connectées, on dirait !

    RépondreSupprimer
  2. On dirait une pluie d'été... de l'or? Tu en as gardé?

    RépondreSupprimer
  3. Vas-y, change la pluie en or, tant que tu veux mon petit.

    RépondreSupprimer

Bonjour, merci d'être passé dans ma cabane virtuelle . Si vous laissez une trace, je répondrais ici. A bientôt