17 mai 2009

... rêver éveillée...




De cette semaine sans lever le nez du guidon ou presque , Mme Alfred retient l'Oeil Fermé et la jubilation de ceux qui l'ont semé en secret. Mme Alfred garde au creux de sa main l'intense gymnastique de son cerveau pour suivre les pérégrinations de ceux qui ... cet Oeil ...

Deux fois, Madame Alfred a redressé son corps pour happer de l'air frais .

La 1ere, elle a vu Monsieur Taupe . Sur scène , une fille chantait : "j'ai défoncé ses dents pour qu'on ne me retrouve pas" .... 
plus tard, Monsieur Taupe regardait la fille sortir ses tripes heavy (ou death ?!) métal , lui il battait la mesure ... leeen...teee...meeeent...
encore plus tard, Madame A. s'est endormie , pourtant, c'était Woven Hand sur scène ... c'est dire si elle avait pédalé .

A la deuxième respiration , elle a retrouvé Ursule, Placide et les autres , juste devant son nez, sur la scène de l'Odéon ... l'histoire s'est resserrée depuis octobre ... le texte a résonné davantage entre ses oreilles ... quel air frais ...
Et puis, Alfred a replongé dans son guidon , et demain , elle pédale encore, encore ... la pente est raide, mais au bout d'autres îlots, d'autres oasis l'attendent.

2 commentaires:

  1. un oeil aux aguets, un programme chargé, une langue pendante, la notre...

    RépondreSupprimer

Bonjour, merci d'être passé dans ma cabane virtuelle . Si vous laissez une trace, je répondrais ici. A bientôt