12 mars 2009

... Corps de Fantômes ...




Sur l'île de Torcello, égarée dans la brume et le silence, Madame Alfred a arrêté le Temps. Saisis, les voilà, les silhouettes des spectres qui hantent la Sérénissime . Dans les creux moussus de leur corps minéral, ils abritent des souvenirs émus, des souvenirs déçus, palimpsestes de récits d'amants de légende . 

5 commentaires:

  1. Terrible ! Les lépreux sont sortis de leurs tombes.

    RépondreSupprimer
  2. bonjour, pas de voyage de madame alfred vers le swap autour du petit déjeuner ? je n'ai pas de tes nouvelles pas de réponses à mes mails, je m'inquiète !

    RépondreSupprimer
  3. Et me voici plongée dans le dictionnaire pour aller voir "Palimpsestes"... un bien jolie mot trop actuel en periode de crise...
    des statues dans les vignes...?? j'imaginais avant de lire le texte et les voyaient protecteurs... en si grand nombre ils peuvent même papoter le soir venu, ensorcelant la brume,jusqu'au matin.. un lieu incroyable ... et les filles même pas peur...?

    RépondreSupprimer
  4. Mais que font-ils dans les vignes? Ils attendent la vendange pour se rincer le gosier trop sec... Vivement la fin de l'été qu'ils puissent enfin se désaltérer!

    RépondreSupprimer

Bonjour, merci d'être passé dans ma cabane virtuelle . Si vous laissez une trace, je répondrais ici. A bientôt