3 févr. 2009


... aujourd'hui, Madame A. aspire au silence , la solitude ... fermer les yeux et se laisser tomber  dans une faille du Temps ... A sa fenêtre, le ciel joue les Fauves , dessine des trains vides et lumineux ... Bon, se dit A., d'accord , restons encore un peu , repartons, laissons encore le Temps m'attraper par l'épaule ... 
... Et de 5 ...(déjà, se dit-elle, je n'ai pas vu le Temps passer)
Pour saisir cet instant , Alfred trace du bout de son doigt ces cinq années dans l'écume qui fouette l'iceberg de chocolat ...


... et de 5 ... à voleter en belle compagnie ...


11 commentaires:

  1. Oh! un joli nange avec un petit boudné et de longs cils! Je voudrais bien des ailes comme ça moi aussi...

    RépondreSupprimer
  2. c'est a cause des ailes... tout s'envole et le temps en profite pour laisser son empreinte au coin des yeux des mamans qui n'ont de regard langoureux que pour eux. Nos angelos qui grandissent. mais 5 c'est la moitié de 10 alors il reste encore le double...cool

    RépondreSupprimer
  3. ...et les laisser s'envoler vers leur vie...happy 5 au papillon!!

    RépondreSupprimer
  4. je souhaite un tres heureux anniversaire à cette petite fée.
    bises à vous 2
    karine

    RépondreSupprimer
  5. Le temps s'envole,
    les nuages changent,
    c'est la vie...





    ***
    j'ai tout de suite reconnu ton style sur enveloppe;)
    merci!

    RépondreSupprimer
  6. un joyeux anniversaire à la princesse et une grosse bise.

    RépondreSupprimer
  7. C'est le bruissement d'ailes du papillon, paraît-il, qui change les enfants en fées. Alors ces histoires de grenouilles et de princes avec 40 paires de chaussures même pas de la bonne taille, merci, mais plus personne n'y croit. Heureux anniversaire petite fée !

    RépondreSupprimer
  8. beau billet !
    doux anniversaire
    à ton ange
    (avec retard...)

    RépondreSupprimer
  9. Merci de ta visite. Je découvre ton blog. Tes photos sont magnifiques. Et que ce gâteau a l'air bon.

    RépondreSupprimer
  10. Voilà que je ne m'exprime que maintenant: qu'ils sont beaux les voyages intérieurs et extérieurs de Madame Alfred.
    Il faut continuer de nourrir les imaginaires et de créer, donnant ainsi l'exemple d'une vie qui est pleine avec les petites et grandes choses de nos quotidiens. Les acteurs, c'est nous...
    Merci

    Valérie M

    RépondreSupprimer

Bonjour, merci d'être passé dans ma cabane virtuelle . Si vous laissez une trace, je répondrais ici. A bientôt